PARRAINER UN ÉLÈVE MÉRITANT DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

FORMULAIRE DE PARRAINAGE

La situation scolaire s’est améliorée au Burkina Faso depuis la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement en 2000. Une majorité d’enfants est désormais scolarisée en primaire et l’offre scolaire s’étoffe aussi grâce à la construction de nombreux collèges, publics et privés. Poursuivre sa scolarité jusqu’au Brevet des Collèges ouvre en effet plus de portes que le simple Certificat d’Etudes Primaires et peut déboucher sur une véritable ascension sociale. Toutefois l’enseignement secondaire reste un objectif inatteignable pour de très nombreux enfants en raison du montant des droits de scolarité, de l’éloignement des établissements et des fournitures nécessaires.

C’est précisément pour cette raison que l’ASPA a mis en place depuis 2008 une convention avec notre ami et partenaire Amadou Kayoussou Bakouan, instituteur puis directeur d’écoles primaires publiques de brousse, à Djindjerma d’abord, et aujourd’hui à Kari. Le constat qu’il faisait depuis des années était celui de l’abandon, faute de moyens matériels, de la scolarité à l’issue du primaire par certains de ses meilleurs élèves, la plupart du temps fils et filles de paysans pauvres.

Le projet qu’il nous a alors proposé est très simple : donner à ces élèves méritants la chance de poursuivre leurs études secondaires, à raison de deux ou trois par promotion. Un parrainage de 120 euros annuels (document joint) contribue à couvrir les frais de scolarité, de fournitures et de déplacement pour certains anciens élèves qu’il nous propose de parrainer et qu’il continue à suivre et à soutenir dans leurs études. Chaque parrain reçoit par l’intermédiaire de l’ASPA, outre un reçu fiscal, au moins une lettre et un bulletin scolaire dans l’année.

Aujourd’hui la première promotion d’élèves est arrivée jusqu’au baccalauréat. Deux d’entre ces élèves poursuivent des études universitaires ; l’un est entré dans la vie active avec une licence d’électronique et informatique industrielle ; deux autres élèves, devenus handicapés au cours de leurs années de primaire, ont pu, grâce au parrainage, poursuivre leur scolarité. Or, c’est bien le mérite et la motivation qui ouvrent à la possibilité d’un parrainage. Une très grande détermination est nécessaire pour réussir en collège puis en lycée, mais nous connaissons la qualité du soutien qu’assure Amadou Bakouan auprès de ses anciens élèves. Les quelques réussites dont nous parlions nous encouragent à solliciter votre confiance. Ce parrainage très ciblé est pour nous complémentaire du soutien que, depuis de longues années, nous assurons par ailleurs dans l’enseignement primaire.

FORMULAIRE DE PARRAINAGE

Pour l’ASPA,

Anne-Thérèse Rendu,

responsable des parrainages dans l’enseignement secondaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s