PRIORITÉ SANTÉ

Avec le développement des écoles, l’amélioration des infrastructures sanitaires est une priorité dans la région de Diebougou. Deux exemples remarquables de réussite doivent être mis en exergue :

  • À Ligmwaaré, près de Dano, le centre de santé dirigé par l’abbé Séverin est constitué d’un bloc opératoire, d’une maternité, d’une pharmacie, d’un laboratoire, d’une salle d’imagerie médicale et d’un dispensaire.
  • À Zingan, près de Maria Taw, le CSPS (Centre de Santé et de Promotion Sociale), a été inauguré après plusieurs années de persévérance le 16 février par Camille Marie, Maire de Contrières (Normandie), en présence de Monseigneur Der Raphaël, des représentants de l’administration publique, des représentants de la commune jumelée de Bergbieten, du père Baudouin de Zingan, des chefs de villages et des habitants du secteur.

Visite du centre sanitaire de Ligmwaaré

Inauguration du CSPS de Zingan

Publicités

RETOUR À KOUKOULIGOU

Depuis 2016, date de notre dernier passage, le collège de Koukouligou s’est agrandi. Nous avons pu le constater sur place en février 2019, accueillis avec beaucoup de générosité par la population du village. Quelques images de ces beaux moments.

PARRAINAGES : BILAN 2018 ET NOUVELLE CAMPAGNE

Fidèle à ses engagements, l’ASPA continue d’aider à la scolarisation des enfants de 7 écoles du diocèse de Diébougou par le moyen de parrainages scolaires.

En 2018, l’association m’a confié le suivi de 100 parrainages : 56 garçons et 44 filles.

84 parrainages ont été renouvelés. Nous avons ainsi pu récolter 2560€ que nous avons remis au père Jean-Boniface Somda, directeur diocésain de l’Enseignement Catholique de Diébougou, venu en août à Nice.

De son côté, il nous a transmis les bulletins scolaires qui confirment le sérieux et la qualité de l’enseignement. Il nous a redit combien l’aide apportée est précieuse pour des enfants issus de familles très pauvres et combien lui-même était ému par leur dénuement.

Il nous a demandé de transmettre aux parrains et marraines ses remerciements et la reconnaissance de tous : élèves, familles, enseignants…

Depuis 2003 le montant des parrainages n’a pas évolué. Fixé à 30€, il ne correspond plus aux frais de scolarité, compte-tenu de l’augmentation du coût de la vie au Burkina Faso.

Notre Assemblée Générale a dû envisager un processus de remise à niveau. Dans un premier temps, et pour deux ans, les parrainages scolaires sont fixés à 35€.

Enfin, en février 2019, les membres du bureau de l’ASPA feront le voyage au Burkina Faso et visiteront chaque école.

Ces rencontres régulières sont toujours riches et c’est avec joie que nous en rendrons compte.

Vous trouverez ci-après le formulaire de parrainage 2018 / 2019 ainsi qu’une lettre aux parrains et marraines.

formulaire parrainage 2018_2019

2019 01 lettre aux parrains et marraines

Elisabeth JANIN

Responsable des parrainages scolaires ASPA